A.De.Litt

Atelier des Déplacements Littéraires
>>
espace public / public space
littérature / literature
écritures / writings
langues / languages
laboratoire / laboratory






L’épicarpe fauve : 2/8


2019

Corps à corps, mouvement, écriture de l’espace. Fresque littéraire.
Movement, writing of space. Literary fresco.
Projet développé avec les volontaires de l’Epide de Marseille (établissement pour l’insertion dans l’emploi des jeunes de 18 à 25 ans sortis du système scolaire sans diplôme ni qualification professionnelle). Project developed with the volunteers of Epide de Marseille (establishment for the integration into employment of young people aged 18 to 25 who have left the school system without diploma or professional qualification).
Production Karwan-Cité des arts de la rue.
Avec l’aide de Renaud Fouchet pour la peinture en lettres et d’Aline Ruggieri pour la danse.
©Stephanos Mangriotis ©DR



Lumière
racinaire



Forêt des Ardennes.
Belgique.





Travail avec les étudiant.e.s architectes de La Cambre, Bruxelles ; 
sur une invitation d’Inès Camacho & Hubert Lionnez. 



Re-écrire son territoire

Travail avec les habitantes et habitants de l’eco-quartier  Pra Roman. Write a territory from the words. Write a place from the stories. Write from the drawings...
Lausanne.


Sur une invitation et production de : La Fabrique de l’Espace, Enchantier, et Irene Gil-Lopez.

2019

©Thomas Brasey



La Gardienne

2019


Statue littéraire éphémère, hommage aux femmes ayant été actives en Suisse. Conçue et imaginée dans le cadre des festivités du 1er Août.

An ephemeral literary statue, a tribute to women of letters.

1er Août, Genève, Suisse.


Collaboration technique : Lola Sacier, Yannick Bouchex, Loredane Strachnov, Océane Firmann.
Collaboration graphique : Afrouz Razavi.

Production : Ville de Genève.

Données techniques : 7m de haut, 18m de circonférence, 4 tonnes de lestage.





Résilience


2019

Fresque littéraire. Literary Fresco.
Uni Mail Genève.
Participation au projet “Le Sismographe”.

Collaboration peinture en lettres : Lola Sacier.
Régie: Tom Richtarch.


©So. Nadler ©Ju.Tranchino ©DR



En cet instant


2019

Fresque hommage à Jorge Luis Borges.
76 Acacias, Genève.
Literary Fresco, tribute to J.L Borges.
Production : Ressources urbaines.
Collaboration peinture en lettres : Iona Suzuki.



©Delphine Luchetta ©DR




L’épicarpe fauve : 1/8


2019

Voyage d’un aliment, une liste de courses, une recette.
Voyage littéraire.

Travel of a food, a shopping list, a recipe.

Literary journey.

Literary Fresco.


Projet développé avec les volontaires de l’Epide de Marseille (établissement pour l’insertion dans l’emploi des jeunes de 18 à 25 ans sortis du système scolaire sans diplôme ni qualification professionnelle). Production Karwan-Cité des arts de la rue.
Avec l’aide de Renaud Fouchet pour la peinture en lettres.


©Stephanos Mangriotis ©DR







Isabelle Eberhardt
de l’une
à l’autre


2018-2019

Elle est née à Genève en 1877 et a disparu dans le désert algérien en 1904 à l’âge de
27 ans.

Un projet à plusieurs volets :

écriture sur 60 vitrines commerçantes ;
3 voiles ;
1 mur ;
1 exposition.

She was born in Geneva in 1877 and disappeared in the Algerian desert in 1904 at the age of 27 years old.
A multi-faceted project.
Exposition
17 janvier-7 avril 2019 Maison Tavel
en partenariat avec la Maison de Rousseau et de la Littérature.
La Couleur des Jours décembre 2018.


Création sonore : Vanessa Court.

Collaboration graphique et de peinture en lettres :
Iona Suzuki.
Stagiaire peinture en lettres : Lovisa Santi.
Partenaires :
Ecole des Grottes, Résidents EMS, Foyer Soubeyran, Cycle Montbrillant.

Soutiens :
Pré en Bulle,
Loterie Romande, 
Agenda 21 - Ville de Genève,
Canton de Genève,
Fondation privée genevoise.






Babbeleir
2018

Projet du Contrat de Quartier Durable
Chasse-Gray à Etterbeek, Bruxelles.
Conçu et développé avec 
Iona Suzuki.


Ô Vallon

2018



Projet durable réalisé en juin 2018 dans le cadre de la fête
Ô Vallon de Lausanne. 

Literary Fresco.




Collaboration graphique :
Anouck Fenech.  
Régie technique fanions littéraires : Tom Richtarch.
Stagiaire peinture en lettres : Lovisa Santi.
Production:
Ô Vallon association de quartier du Vallon.
Partenaires :
La Résidence, La Terrasse, Opre rom, La Marmotte.
© DR





Cadavres exquis métropolitains

2017

Projet durable développé dans le cadre de “La Lecture par nature” de la Métropole Aix-Marseille-Provence.

1. composer des cadavres exquis internationaux via un blog.
2. composer des cadavres exquis lors d’ateliers. 3. écrire les textes sur les façaces de 6 villes et bibliothèques partenaires.

Write texts on the façades of 6 partner cities and libraries..



Collaboration graphique et de réalisation : Alias Ipin.
Réalisation peinture en lettres avec l’aide de RunRuns.Production :Karwan.
Villes partenaires: Marseille, Bouc Bel Air, Lançon, Istres, Gardanne, Meyrargues, Marseille.
© Yohanne Lamoulère ©Ipin ©Run ©DR



1-2 Ouagadougou

2017-18


Projet durable développé avec le Cefise-Benaja de Ouagadougou (Burkina Faso)où étudient ensemble des élèves entendant.e.s et sourd.e.s; où la différence n’en est pas une.


Collaboration Iona Suzuki.

 

Sustainable project developed with Cefise-Benaja in Ouagadougou (Burkina Faso) where hearing and deaf students study together; where the difference is not a difference.



©Iona Suzuki ©DR


Voyages entre les langues

2017


Projet durable réalisé dans le cadre du jubilé des 50 ans de la Fondation Oertli. Plongée dans le patrimoine littéraire suisse et son plurilinguisme international.

Immersed in the Swiss literary heritage and its international multilingualism.



Graphisme: Ruedi Baur, assisté
d’Anouck Fenech.
Co-production: Fondation Oertli, Civic-City Ruedi & Véra Baur.
Peinture en lettres : Iona Suzuki, RunRuns, Peter Wünderlich.
Villes partenaires : 
Nyon, Sierre/Sion, Biel/Bienne, Rapperswill, Faido, Sagliains.

À retrouver dans l’ouvrage
Voyages entre les langues
Gallimard/Alternatives 2018.

Et en reportage : ici.


© DR



La phrase

2015



Écrire une phrase, une seule à partir d’archives littéraires. Écrire là où les textes sont nés. Rappeler les poètes, les hommes et les femmes que le temps a oublié.e.s.
Composer une phrase de semaine en semaine à partir de leurs mots, des nôtres, des rencontres, de l’actualité.
Au final partager 10 km de littérature.

Write a sentence, only one from a literary archive. Write where the texts were born. Remind poets, men and women that time has forgotten.Compose a sentence from week to week based on their words, and ours.
Un projet développé dans le cadre de Mons 2015 Capitale européenne de la Culture.



Travail particulier avec les détenu.e.s de la prison.Collaboration à l’occasion de l’exposition Verlaine, cellule 252 turbulences poétiquesavec l’artiste  Patti Smith(intervention dans la prison; écriture d’un poème inédit sur le mur extérieur; conférence de presse).
©Pierre Liebaert




Graphisme:Ruedi Baur, assisté
d’Anouck Fenech.
Peintres en lettres : Iona Suzuki, Renaud Fouchet, Camille de Barbuat.


À retrouver dans l’ouvrage
La Phrase, une expérience de poésie urbaine, Gallimard/Alternatives 2016.

À retrouver dans l’ouvrage La Phrase, une expérience de poésie urbaine.
©DR



Mark